Adil Rami dans une spirale infernale : sanction disciplinaire, suspension…

Adil Rami aurait dû reprendre le chemin de l’entraînement avec l’Olympique de Marseille le 1er juillet 2019. Or le défenseur phocéen de 33 ans était absent. Ce même jour, le club de la Ligue 1 a annoncé, via un porte-parole, qu’une procédure disciplinaire avait été engagée à l’encontre de son joueur, et qu’il était également sous le coup d’une suspension à durée indéterminée. Adil Rami doit être entendu par les dirigeants de son club, qui se sont refusés à révéler les faits qui lui sont reprochés. “La décision est antérieure à ses problèmes personnels“, a-t-il simplement été indiqué, en référence à la récente rupture d’Adil Rami et Pamela Anderson annoncée avec pertes et fracas par la star hollywoodienne de 52 ans le 25 juin dernier, sur Instagram. Cette séparation a conduit à de multiples déballages et de graves accusations, la comédienne disant avoir été violentée à plusieurs reprises par son ex-compagnon dont elle a découvert la double vie après deux années passées ensemble. Outré d’être dépeint comme un homme violent, Adil Rami n’a pas tardé à monter au créneau, tout comme son ex-compagne Sidonie Biémont, la mère de ses jumeaux Zayn et Madi (nés en septembre 2016).

À en croire L’Équipe, l’Olympique de Marseille souhaiterait aller jusqu’à licencier Adil Rami pour faute grave.

Click Here: Cheap Chiefs Rugby Jersey 2019

Tous ceux qui suivent Fort Boyard savent que le footballeur a récemment participé au jeu de l’été de France 2. Il avait pour mission de récolter des fonds pour l’association Solidarité femmes, qu’il représente depuis plusieurs mois. Or, cette même association a depuis suspendu sa campagne de sensibilisation après les accusations de Pamela Anderson et en attendant que toute la lumière soit faite sur cette affaire. L’OM reproche à son joueur d’avoir loupé un entraînement le 20 mai denier pour enregistrer Fort Boyard, alors qu’il disait être blessé. Une blessure qui l’avait soi-disant empêché d’assister au dernier match de la saison de son club.

À cela s’ajoute le fait qu’Adil Rami a quitté prématurément le gala de la fondation l’OM le 23 avril dernier, avec Pamela Anderson, et qu’il n’avait pas non plus averti son club qu’il allait remettre un prix lors de la soirée des trophées UNFP qui s’est déroulée le 19 mai au Pavillon d’Armenonville à Boulogne-Billancourt. Il y avait réalisé son tout premier tapis rouge avec Pamela. Le couple y avait même accordé sa toute première interview commune.

Il est également reproché au sportif son attitude après la Coupe du monde remportée le 15 juillet 2018, l’enchaînement d’interviews et de plateaux télé. “Il y a un petit moment que, malheureusement pour lui, il n’est plus footballeur parce qu’il a eu des pépins. Et là, même s’il est revenu dans le groupe, il joue très peu“, n’avait pas hésité à lâcher Didier Deschamps en mars dernier en conférence de presse, pour justifier sa non-sélection en équipe de France.

À l’entraînement à Cannes

S’il est persona non grata à La Commanderie, le centre d’entraînement de l’Olympique de Marseille, Adil Rami ne se la coule pas douce pour autant. Le défenseur a donné de ses nouvelles sur Instagram le 2 juillet, filmé dans une salle de sport Fitness Park de Cannes. Aucun commentaire, juste des images et un air décontracté qui semble signifier que ses problèmes personnels et professionnels ne l’atteignent pas outre mesure.

Une publication partage par Adil Rami (@adilrami) le

Leave a Reply

Your email address will not be published.