Prince Philip : Des débris de son accident en vente sur eBay

Si c’est le silence radio le plus total concernant l’enquête sur l’accident de la route causé par le prince Philip et les éventuelles suites qui pourraient être engagées (retrait du permis, poursuites judiciaires), une semaine après les faits, l’affaire a néanmoins fait quelques remous.

Outre le pamphlet signé par le journaliste Piers Morgan et la colère d’une des occupantes du véhicule que le mari de la reine Elizabeth II a percuté, légèrement blessée et très remontée, TMZ.com a repéré sur eBay, capture d’écran à l’appui, une annonce scandaleuse qui a été retirée depuis : un vendeur y proposait des débris supposément ramassés sur les lieux de la collision. L’annonce, qui comprenait trois éléments en plastique et du verre cassé provenant du Land Rover du duc d’Edimbourg, avait été mise en ligne au cours du week-end qui avait suivi l’accident. “Il se peut même qu’il y ait l’ADN de Phil dessus, si jamais vous vouliez le cloner ou autre“, osait le descriptif de la vente, dont le produit, à en croire son instigateur, était censé être reversé à la recherche contre le cancer au Royaume-Uni – une intention dont on pouvait mettre en doute l’honnêteté…

Les enchères avaient atteint plus de 75 000 euros avant qu’eBay ne retire l’annonce pour infraction à sa politique de vente, qui exclut notamment tout objet permettant de tirer profit de la souffrance ou d’un drame humain.

Aucune avancée dans le déroulement de l’enquête n’a encore été communiquée par la police, qui réfute les accusations de traitement de faveur envers le prince Philip lancées par la victime, blessée au poignet. Par chance, l’accident, bien qu’impressionnant, n’avait pas eu de conséquence dramatique, l’autre occupante de la Ford Kia heurtée par l’époux de la reine ne souffrant que de blessure légères et le bébé qui était avec elles étant indemne.

Deux jours après les faits, le prince Philip était de retour au volant, et sans ceinture, d’une nouvelle automobile mise à sa disposition par le constructeur. Ce qui avait enflammé les débats sur l’accident et son aptitude, à 97 ans, pour la conduite. Dernièrement, et alors qu’Elizabeth II a été aperçue à plusieurs reprises au volant sans ceinture, le tabloïd The Sun a révélé que Jaguar Land Rover aurait reçu pour consigne de désactiver l’alarme signalant l’absence de ceinture pour la reine et son époux, afin qu’ils puissent conduire sans ceinture sans avoir à subir la nuisance du signal sonore d’avertissement. Après avoir été rappelé à l’ordre par la police il y a quelques jours, le duc d’Edimbourg la portait toutefois jeudi 24 janvier, alors qu’il était sur le siège passager lors d’un déplacement.

Click Here: newcastle knights team jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published.